Cyclisme

Cyclisme: sélection de l’équipe nationale pour la saison 2018-2019

Les meilleurs cyclistes qui se sont distingués, du 29 juin au 1er juillet 2018, lors du championnat national vont constituer l’équipe nationale du cyclisme pour la saison 2018-2019.

Les courses cyclistes évoluent sensiblement au Burundi. Afin de se conformer aux normes de l’Union Cycliste Internationale (UCI), seuls les détenteurs de vélos adaptés aux courses munis de leurs casques sont autorisés à participer aux compétitions. Ceux qui n’en disposent pas se trouvent non éligibles. “C’est pour cela que sur plus de 90 coureurs candidats, 43 ont été retenus, la plupart faisant défaut au point de vue équipement que nous devons préalablement contrôler”, indique Hussein Désiré, secrétaire général de la fédération burundaise du cyclisme.

Venus de 13 provinces du Burundi, les cyclistes se sont rencontrés en province Cibitoke. C’est dans le but de fraterniser et disputer ce championnat national qui les a mis aux prises. Certains ne se connaissaient pas avant ce rendez-vous. “C’est une bonne occasion de faire connaissance et compétition avec ceux qu’on partage cette passion du vélo”, glisse le jeune Thierry Irakoze, première participation mais qui a remporté le maillot jaune dans la catégorie Junior. A 20 ans, il semble qu’il ait déjà acquis une maturité nécessaire pour arriver loin dans son sport préféré: “Je travaille beaucoup lors de mes exercices et entraînements et je dois améliorer mon niveau en cyclisme dont j’aimerais faire carrière. C’est ce qui a fait la différence avec mes concurrents”, raconte-t-il, optimiste.

Objectif atteint

L’objectif principal de ce championnat étant de qualifier les membres de l’équipe nationale du cyclisme, il a été atteint, à la satisfaction générale des organisateurs.

cyc
Les médaillées de la catégorie junior Filles célèbrent leurs exploits qui les intègrent au sein de la sélection nationale. ©Thierry Niyungeko/ AJSB

M. Hussein Désiré Nsengiyumva explique que 6 noms devraient être sélectionnés parmi les meilleurs de chaque catégorie. “Mais comme certains ont enregistré des chronos non satisfaisants, on les complètera prochainement”, clarifie-t-il, dans le but d’aligner des coureurs capables de représenter valablement notre patrie.
Voici les cyclistes sélectionnés.

Juniors Garçons:
Irakoze Thierry
Ndayisaba Égide
Nizeyimana Jacques
Mussa Amissi
Ngendakumana Patient
Ndayizeye Élie.

Juniors Filles:
Nimfasha Adelphine
Irankunda Yvonne
Niyonkuru Goreth
Habonimana Charlène

Du nouveau et c’est prometteur

Vu les chronos affichés au cours de ce championnat, les organisateurs trouvent une nette amélioration. De plus en plus, les compétiteurs montrent de l’engouement pour monter sur podium. Le SG de la fédération du cyclisme, Nsengiyumva Désiré Hussein, constate de nouveaux jeunes membres au sein de la sélection qui apporteront du sang nouveau qui présage un bel avenir. “Malgré la chaleur d’été dans la plaine qui longe la province Cibitoke, nos cyclistes ont fait de belles performances est c’est très bon signe pour la suite de nos compétitions”, conclut-il.

Le club Akaranga, premier classé

La joie est grande pour Emery Uwizeye, responsable du club Akaranga, premier au classement inter-clubs du cyclisme. Basé en commune Gihanga, ce club encadre une trentaine de cyclistes. 13 filles et 17 garçons. M. Uwizeye compte améliorer les résultats de son club avec beaucoup d’entraînements surtout en cette période des vacances d’été. “Nous devons bien nous préparer pour le Cœur d’Afrique Tour du Burundi qui s’annonce pour le mois de septembre 2018”, projette-t-il.

Bon début pour le club de Nyanza-Lac

cycl (2)
Les médaillés de la catégorie élite chez les Hommes exhibent leurs prix des téléphones offert par Lumitel Burundi. ©Thierry Niyungeko/ AJSB

Que de satisfaction pour Bernard Ntagumuka, responsable du club en provenance de Nyanza-Lac ! Nouvellement créé, ce club qui en est à sa première participation au championnat national fait une bonne entrée en matière. M. Ntagumuka trouve que les résultats de son clubs auraient été meilleurs si les élèves qui terminent la période d’examens avaient fait de bons entraînements. Basé au Sud du pays, ce club compte 21 cyclistes dont 9 filles et 12 garçons. 6 membres bénévoles assurent son encadrement.

Championnat tenu sans incident majeur, certains compétiteurs ont rencontré des difficultés liés aux équipements trop coûteux pour notre cyclisme qui aspire à un haut niveau.

____________________

 

Par Thierry Niyungeko