Rencontre

Charles Nkazamyampi poursuit la promotion de la paix à travers les sports

Athlète international de haut niveau dans les années 90, Charles Nkazamyampi a récemment initié Amani Africa Burundi, une association œuvrant dans la promotion de la paix à travers les sports.

Rencontré en province Cibitoke où son association organisait des compétitions sportives, à l’occasion de la fête dédiée à la célébration de l’indépendance nationale, il nous parle de ses activités dans cette interview.

AJSB: Charles Nkazamyampi, pourquoi vous êtes venus en province Cibitoke?

Charles Nkazamyampi: Nous sommes ici parce que nous avons organisé des activités sportives pour la consolidation de la paix. Nous les avons débuté vers la fin du mois dernier dans la municipalité de Bujumbura en commune Muha, précisément dans la zone Kanyosha. Maintenant nous sommes venus en province Cibitoke dans leur continuité.

AJSB:Parlez-nous de votre association…

C N: Amani Africa- Burundi est une association qui a la mission d’aider les jeunes à se forger une identité unique et une vision commune dans leur diversité. Nos activités visent à ce qu’ils puissent travailler ensemble dans le but de s’épanouir mutuellement.

AJSB:Pourquoi vous avez choisi cette province Cibitoke ?

C N: Dans le passé, nous avons constaté qu’il y avait parfois des troubles dans certaines provinces frontalières. Comme Amani est là pour contribuer à consolider la paix, nous voulons utiliser les sports pour véhiculer un esprit pacifique auprès de la jeunesse.

AJSB:Vous considérez-vous en héros pour les jeunes ?

C N: C’est vrai que je le sens sur le terrain. Quand les jeunes me voient ayant appris mon histoire dans des livrets scolaires, je me sens redevable. C’est pour cela que j’essaie d’être leur ambassadeur en matière de la paix.

AJSB:Vous êtes célèbre en athlétisme au Burundi. Pourquoi avez-vous aussi choisi le football ?

C N: C’est parce que nous remarquons que ce sont les deux grandes disciplines sportives les plus aimées par les jeunes. Sur le plan national, l’athlétisme est le sport qui a produit beaucoup d’ambassadeurs sportifs à l’échelle internationale. Quant au football, il reste le plus pratiqué au sein des communautés. Puisqu’ils mobilisent beaucoup de monde, nous les utilisons pour faire passer nos messages.

AJSB:Quels sont les résultats de vos messages ?

C N: Nous voyons des résultats positifs à travers les rapports que nous adressent les administratifs. Ils affirment que le sport est un véritable pont reliant les membres des communautés en les permettant de vivre dans l’harmonie.

AJSB:Quelle est la valeur ajoutée des activités que vous organisez?

C N: La valeur ajoutée est que les jeunes parviennent à s’entendre sur un objectif commun, échanger sur comment développer leurs talents, trouver des remèdes face à leurs difficultés.

AJSB:Merci pour cet entretien champion…

C N: C’est moi qui vous remercie journaliste.

_____________________

Propos recueillis  par Thierry Niyungeko pour l’AJSB