Natation

La fédération de natation à l’heure de l’évaluation des performances

A la piscine de l’Entente Sportive de Bujumbura, la Fédération Burundaise de Natation (FBN) a organisé en date du 25 Novembre 2018, une compétition pour l’évaluation des performances de ses jeunes talents.

Venus des clubs affiliés à la fédération, de jeunes nageurs ont participé dans cette compétition. Des clubs comme DNC, CERNA, ENAFIT, Rumuri et l’école Indépendante ont livré une rude bataille pour décrocher des trophées, des médailles et prix décernés pour cette occasion. Pour cette activité, la FBN a été appuyée par une entreprise dénommée Burundi 45 Food qui a octroyé des paquets de Kibondo Porridge, une bonne alimentation pour les enfants. Les épreuves de cette journée consistaient en 50m nage libre, 50m brasse, 50m papillon, 100m nage libre, 200m nage libre, 50m dos, 100m dos, 100m fois 4 nages, 200m fois 4 nages ainsi que le 400m fois 4 nages. Le tout en deux catégorie filles et garçons suivant leurs différences d’âge.

A l’issu de cette compétition, le club DNC s’est classé en tête avec 468 points, CERNA a obtenu la deuxième place avec 444 points, ENAFIT est venu en troisième position avec 196 points, le club Rumuri de l’université du Burundi s’est classé en quatrième position avec 56 points et l’école indépendante a clôturé ce classement des clubs avec 51 points.

Amélioration des performances malgré l’absence de moyens

« Nous avons constaté que les nombreux enfants qui s’entraînent régulièrement ont nettement amélioré leurs performances tandis que d’autres n’ont pas évolué », indique M. Basogomba. Le programme de cette compétition avait été reporté suite aux moyens promis par le gouvernement mais comme ils n’ont pas été disponibles comme convenu, la FBN a dû recourir aux parents des nageurs ainsi qu’à ses partenaires pour qu’elle se tienne. La satisfaction est grande pour les responsables de la fédération qui ont réussi la tenue de ce rendez-vous. « Nous sommes ravis de pouvoir fonctionner malgré l’absence de moyens offerts par notre bailleur habituel mais nous lançons un appel au gouvernement afin qu’il puisse nous soutenir pour l’émergence des talents de nos jeunes nageurs », déclare Cassien Basogomba.

A l’agenda de la fédération de natation

En date du 1er Décembre 2018, la fédération compte organiser un championnat qui opposera les écoles primaires privées de Bujumbura pour sa deuxième édition. A l’agenda de la FBN, le Burundi participera au championnat du monde de natation qui se déroulera, du 11 au 17 Décembre 2018, en République Populaire de Chine. Trois jeunes nageurs dont 2 garçons et une fille répondront au rendez-vous sous les couleurs nationales en compagnie des officiels. Une occasion de planter le drapeau burundais parmi les autres nations de la natation, prévient le président de la fédération qui espère arracher des médailles suite aux talents de ses jeunes nageurs dont les performances vont croissant.

Le soutien du gouvernement est donc très important pour permettre à la fédération de natation de réaliser cet objectif qui contribuera à redorer l’image de notre patrie à travers cette discipline sportive.

________________________

Par Thierry Niyungeko