Cyclisme

Affiliation de trois nouveaux clubs cyclistes à la FBC

La Fédération Burundaise du Cyclisme a validé l’adhésion de trois nouveaux clubs. C’était lors de l’Assemblée Générale ordinaire tenue le 22 Décembre 2018, dans une des salles des conférences de la Détente.

SCAD de la municipalité de Bujumbura, East African Community Talents de Nyanza-Lac et CEED de Gatumba sont les trois clubs qui s’ajoutent aux 12 autres déjà agréés au sein de la FBC. Après analyse des dossiers et une discussion entre les membres de l’Assemblée Générale, un vote par Oui ou Non sur la demande de chaque club s’est déroulé. Le Oui l’a légèrement remporté par 8 voix contre 7 Non et une seule abstention. Les représentants des trois nouveaux ont été conviés à poursuivre les travaux de ladite Assemblée en qualité de membres affiliés au sein de la fédération.

La séance qui devrait débuter à 10h précises s’est tenue vers 11heures, 9 clubs sur les 12 conviés ainsi que les membres du comité exécutif ont répondu au rendez-vous. A l’ordre du jour, quatre points :

1. Adhésion de nouveaux clubs.

2. Bilan de l’exercice 2018.

3. Perspectives pour 2019.

4. Contribution des clubs.

Selon Arnaud Patrick Iryumugabo, président de la Fédération Burundaise du Cyclisme, les critères d’adhésion pour les nouveaux clubs ne sont pas compliqués. « Il suffit d’être un club amateur et écrire une lettre pour solliciter l’adhésion au sein de notre famille et nous vous accompagnons jusqu’à ce que l’Assemblée Générale approuve votre agrément », explique M. Iryumugabo.

De médailles au niveau continental

Entouré de son bureau, le président de la Fédération Burundaise du Cyclisme lance les travaux de l’Assemblée Générale qui a validé l’adhésion des trois nouveaux clubs. © Thierry Niyungeko/AJSB

A propos des réalisations pour l’année dernière, le président de la FBC est fier de citer les médailles récoltées au niveau continental dans la catégorie féminine. C’est notamment des médailles d’argent au dernier championnat d’Afrique qui s’est déroulé au Rwanda ainsi qu’à la compétition BMX qui s’est tenue en Egypte. Arnaud Patrick Iryumugabo évoque entre autres réalisations, le championnat national en province Cibitoke, la formation des jeunes cyclistes au centre d’entraînements de Rwegura, la participation aux conférences internationales sur le cyclisme ainsi que des recyclages à l’endroit des entraîneurs.

Perspectives pour 2019

Pour 2019, la fédération prévoit de vulgariser les sports cyclistes sur toute l’étendue du territoire national. M. Iryumugabo compte organiser des ballades encadrées sur vélos les week-ends pour que les cyclistes se sentent sécurisés sur les routes. La FBC a déjà listé trois grands événements pour l’exercice 2019 qui se dérouleront en collaboration de ses partenaires. Il s’agit du championnat international du cyclisme féminin au mois de Mars, le championnat national du mois de Juin dans la ville de Gitega ainsi que le Tour du Burundi masculin Senior qui se tiendra au mois de Septembre 2019.

Intéressantes suggestions des membres

Mme Minerve Karorero suggère l’inclusion du développement du cyclisme féminin dans les projets de la fédération car les filles ont déjà prouvé leurs potentialités en remportant d’importantes médailles au niveau africain. Dans la vulgarisation du cyclisme féminin, elle trouve qu’il serait mieux d’impliquer les administrations locales parce que ça cadre dans l’encadrement de la jeunesse.

Pour Faustin Ndenzako, entraîneur national de la fédération Burundaise du Cyclisme, le cyclisme est large et englobe plusieurs disciplines mais au Burundi on ne se focalise que sur route. Il suggère la pratique d’autres épreuves qui sont moins couteux en termes de moyens financiers comme le Mountain Bike par exemple. Il trouve que cela permettra de diversifier leurs activités ainsi que la détection de nouveaux talents.

Benjamin Ntahongendera du club Buffalo salue l’implication du président de la fédération qui contribue énormément dans la réussite de leurs activités. « Il n’hésite pas de puiser dans ses propres moyens sans s’attendre aux bénéfices en retour », apprécie-t-il.

A propos de la contribution des membres, l’Assemblée Générale a décidé une somme mensuelle de 5 mille francs burundais pour chaque club membre. « Une modeste cotisation symbolique qui pourra être revue en hausse suivant les besoins du fonctionnement de la fédération », indique le président Arnaud Patrick Iryumugabo.

___________________

Par Thierry Niyungeko