Football

Les Intamba mu Rugamba, à deux mois de leur qualification historique

A deux mois de leur choc contre les Panthères noirs du Gabon, les Hirondelles nationales devront bien se préparer pour décrocher leur qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) dont la phase finale de cette édition se tiendra en Egypte.

Une victoire ou un match nul suffira pour obtenir le ticket. Deuxième de son groupe derrière le Mali, le Burundi est favori pour le match qui l’opposera au Gabon sur la pelouse du stade Prince Louis Rwagasore en date du 23 Mars 2019. Devant son propre public, les coéquipiers de Saido Berahino sont plus que déterminés à battre ceux de Pierre Emerick Aubameyang annoncé dans la liste qui fera le déplacement pour Bujumbura. Les enjeux de cette rencontre étant cruciaux, le renard des surfaces qui fait tabac en Premier League anglaise n’a pas voulu décevoir les supporters de sa sélection comme il l’a souvent fait en s’absentant lors de certains matches comptants pour les éliminatoires. Un public de plus en plus nombreux sera au rendez-vous pour l’assister mais principalement pour motiver nos ambassadeurs sportifs en quête du ticket pour l’Egypte 2019.

Afin de pousser nos Hirondelles à atteindre cette performance historique, le président de la Fédération de Football du Burundi a promis une somme de trois millions de francs burundais à chacun des joueurs de l’équipe nationale sénior. « Une prime qui pourra être revue en hausse suite à l’honneur qu’ils auront procuré à notre patrie », prévient le patron de la FFB Reverien Ndikuriyo. Il a saisi cette occasion pour inviter après qualification les journalistes des Sports à un grand festin qui sera organisé pour leur remercier de la contribution qu’ils apportent à travers leurs publications.

Des mesures d’accès et prix revus en hausse

Le président de la FFB promet un montant de 500 mille pour chaque joueur de la sélection nationale des moins de 20 ans qui s’envoleront le 29 Janvier 2019 à destination de Niamey où ils vont disputer la Coupe d’Afrique U20. © Thierry Niyungeko/AJSB

Afin d’éviter des bousculades qui pourraient engendrer du désordre au stade Prince Louis qui accueillera le choc Burundi vs Gabon, des mesures de précautions ont été prises. Les spectateurs du pourtour sur les gradins du stade devront payer 5 mille francs burundais. Aux tribunes A et D, le droit d’entrée est fixé à 20 mille francs. Aux tribunes B et C, l’accès est d’une somme de 50 mille par personne. A la tribune d’honneur, seuls ceux qui auront payé des tickets sponsors évalués à 500 mille ou plus par individu pourront y accéder. Le contrôle sera très rigoureux à tel point que même ceux qui amènent des enfants devront d’abord leur payer des tickets d’entrées. A propos des dignitaires qui viennent sous escorte, ils devront payer les droits d’accès comme prévus avec les prix qui seront en vigueur.

Encouragement pour les moins de 20 ans

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue le 21 Janvier 2019, le président Ndikuriyo a annoncé un montant de 500 mille pour chaque joueur de la sélection nationale des moins de 20 ans qui s’envoleront le 29 Janvier 2019 à destination de Niamey où ils vont disputer la Coupe d’Afrique U20. Actuellement en pause pour blessure, un des artisans de cette qualification, le jeune Bienvenue Shaka, meilleur buteur de la dernière saison ne fera pas le déplacement et sera remplacé par une pépite qui évolue en Hollande Mohammed Amissi dont l’arrivée est attendue le 23 Janvier 2019.

Afin de s’attacher les services de nos  jeunes compatriotes nés en Europe, le président Ndikuriyo indique que la fédération va poursuivre les démarches nécessaires pour l’obtention des papiers les autorisant à jouer pour leur patrie d’origine.

__________________________

Par Thierry Niyungeko