Sport News

Peace Park Stadium avec ses travaux de construction qui avancent considérablement

A environ 5 kilomètres du chef-lieu de la province Makamba, le futur stade appelé Peace Park Stadium est en construction dans la localité de Gisenyi. Une initiative privée du président Révérien Ndikuriyo du club Aigle Noir basé dans cette province du sud du pays.

Par Thierry Niyungeko

Une cinquantaine de journalistes des Sports ont été conviés pour les mettre au courant de l’état d’avancement des travaux de construction de ce stade. Arrivés sur place du chantier vers midi du 1er Juin 2019, les ouvriers s’activent aux travaux à l’intérieur du stade. Dehors, une grosse machine compacteur attend l’ordre de l’ingénieur pour mettre au même niveau la surface du terrain de jeu qui va bientôt être couverte de pelouse synthétique. Très déterminé, le président Ndikuriyo, initiateur de ce beau projet promet aux fans de son club originaire de Makamba que des efforts énormes sont entrain d’être fournis pour que ce stade puisse accueillir les matches du championnat de la prochaine saison qui débutera après deux mois. Les rencontres comptants pour la Ligue Africaine des Champions devront se dérouler sur ce stade, d’où la nécessité d’accélérer les travaux en cours.

Pour l’initiateur du projet de construction de ce stade, sa capacité globale d’accueil sera de 27 mille spectateurs confortablement assis à la clôture générale des travaux. Le président du club champion de cette édition de la Primus Ligue Burundi indique que l’ouverture officielle de ce joyau érigé en province Makamba sera faite au milieu l’année prochaine.

Dans l’imposant bâtiment de 4 niveaux, 80 salles de classes sont en construction. Au sein de ce stade, les installations comprendront deux salles de gymnastique, des chambrettes pour tous les joueurs, des maisons pour les coaches, un bloc sanitaire et trois vestiaires. Avec le soutien des amis Omanais d’Aigle Noir, deux bâtiments dont une église Catholique et une mosquée seront construits de part et d’autre du stade. Des bureaux pour le stade et pour cette école vont être aménagés dans les enceintes de Peace Park stadium.

Le propriétaire réjouit du fait qu’en Afrique de l’Est, le projet de construction du Peace Park Stadium s’ajoute à quelques rares initiatives privées déjà mises en place par des formations comme Azam FC et Le Messager. « Ils disposent des académies de football au sein de leurs équipes respectives, et nous sommes fiers de les emboîter le pas dans le développement du ballon rond au niveau de la sous-région », s’enchante le président Ndikuriyo.

Un soutien de grande taille

Selon l’honorable Ndikuriyo, la construction de ce stade a bénéficié du soutien de Son Excellence le président de la République. Il nous a octroyés plusieurs sacs de ciment et promis de fournir des chaises pour les spectateurs quand les travaux pour les tribunes seront finis. En outre, le numéro un Burundais n’hésitait pas de se joindre avec la population aux travaux de cette construction chaque fois qu’il visitait la province Makamba. « Depuis que nous lui avons mis au courant de notre beau projet en 2012, le père de la nation n’a pas tardé de nous accorder son soutien », reconnait le président Révérien Ndikuriyo.

En marge de la visite de Peace Park Stadium, le président de la FFB a invité les journalistes à visiter le chantier de l’imposant immeuble provincial de 6 niveaux ainsi que l’usine de production d’eau minérale portant l’appellation de son club « Eagle Mineral Water ».