Football

Des défaites qui compliquent l’envol des Hirondelles pour la CAN 2021

Par Thierry Niyungeko

Sur un score de 3 buts à 0, le match qui a opposé le Burundi et le Maroc s’est soldé sur une victoire de ce dernier. Battus dans leur propre fief du stade Intwari, les poulains d’Alain Olivier Niyungeko dit Mutombola voient leurs chances réduites pour accéder à la phase finale de la CAN 2021.

Affamés de victoire après avoir été tenus en échec par les Fauves de la République Centrafricaine, les Lions de l’Atlas sont venus broyer les Hirondelles. Dans leur cage, le stade Intwari ! Le coup a été dur chez les supporters de la sélection nationale à tel point que des larmes ont coulé sur les joues de certains. En tête de file, l’emblématique capitaine des Intamba mu Rugamba Juma Mossi qui a récemment intégré le staff de la formation nationale. Les fans du football attendent beaucoup de cette figure qui a fait les beaux jours des Hirondelles et qui pourra apporter sa longue et riche expérience dans la restructuration de l’équipe en perte de vitesse.

Le mécontentement a été manifesté aux pourtours du stade et au coup de sifflet final les fans ont réclamé le départ du coach Mutombola dans les meilleurs délais. Interrogé à propos, l’intéressé dit qu’il n’a aucune intention de démissionner à moins que l’employeur qui l’a engagé ne décide de le limoger.

Forte baisse du niveau de jeu

Lors de cette rencontre, force était de constater le niveau de jeu en forte baisse. D’ailleurs la plupart des supporters dans les tribunes attestent qu’il n’a jamais été aussi plus bas. Pour le coach Mutombola, la contre-performance d’hier est due à l’absence de cinq joueurs titulaires qui n’ont pas été convoqués à cause de leurs blessures. Outre le capitaine Saido Berahino et Gaël Bigirimana, les défenseurs Frédéric Nsabiyumva et David Nshimirimana qui montent la garde de la sélection ne sont pas venus. Ce qui a rendu trop pénétrables les buts gardés par Jonathan Nahimana dont la prestation face aux Marocains met en doute le statut d’indéboulonnable qu’il s’était procuré lors de la dernière CAN en Egypte.

Avec l’historique qualification des Hirondelles à la dernière phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, nombreux fans espéraient voir se rééditer cet exploit qui peine à se confirmer. « Avant les joueurs mettaient beaucoup d’intensité et d’agressivité dans le jeu mais on voit maintenant une perte d’envie d’y parvenir », regrette un supporter fâché.