Health

Taebo sticks, des bienfaits pour la santé des pratiquants de ce sport de masse au Burundi

Par Thierry Niyungeko

Landry Fitness Center a présenté aux médias, le 14 décembre 2019 sur le terrain synthétique de Kabondo, la première séance publique de ce sport dont les pratiquants témoignent des bienfaits sur leur santé.

Munis de bâtons en bois, les amoureux du Taebo sticks viennent par centaines aux séances dirigées par le coach Landry Mugisha. De la coordination des mouvements à la vibration du corps en passant par la rotation des hanches, les amateurs s’exercent avec joie. Toutes les catégories d’âge manifestent de l’engouement de pratiquer les exercices rythmés par de l’intense bonne musique dont la playlist est munitieusement sélectionnée. A l’opposee de la plupart de disciplines sportives, la gente féminine est largement représentée comptant parfois un grand nombre de femmes par rapport aux hommes. L’initiateur du Taebo sticks développe une série d’exercices physiques pour les membres de son fitness club. Parmi ceux qui font du bien au corps humain, il nous parle du body attack qui est l’entraînement cardio par excellence dont l’objectif est de développer l’endurance et la force, dans une ambiance électrique.

Les activités se déroulent sous forme d’entraînements en intervalle combinés des mouvements en aérobies, des exercices pour le renforcement des muscles, power cardio, cardio workout ainsi que la stabilisation. « Le but est de mettre les pratiquants en forme, rester en pleine forme et ceux qui veulent toujours la garder », explique le coach Landry Mugisha qui assure même que son sport est un puissant remède contre les maladies chroniques non transmissibles.

Un remède contre le surpoids

Selon Elvis Nikoyagize, président Landry Fitness Center, en plus de se maintenir en bonne santé, la pratique d’une activité sportive a un effet bénéfique sur la vie sociale. « Une activité régulière contribue au bien-être, indépendamment de l’âge, du sexe et de l’appartenance ethnique », trouve-t-il. Pratiquant le Taebo au quotidien après les heures des services, il témoigne que ce sport l’a permis de perdre sensiblement du poids, passant de 112 kg à 90 actuellement. Avec cette expérience personnelle, M. Nikoyagize réalise que le Taebo est un sport différent puisqu’il avait longtemps tenté de s’exercer aux autres sans succès. “Je ne pourrais jamais y parvenir puisque j’avais parcouru toutes les salles de Fitness de la capitale pour réduire mon poids jusqu’à ce que je découvre le Taebo sticks”, confie-t-il avant d’exprimer le souhait de voir le Coach Landry Mugisha vulgariser ce sport sur toute l’étendue du territoire national. “Nous pratiquons une activité sportive de masse qui mérite d’être connue de tous grâce aux vertus qu’elle procure”, conclut-il.

“Ce sport a guéri mon dos”, témoigne-t-elle

Pour Arlène Akimana, une dame qui s’entraîne au Taebo, la pratique l’a permis de guérir son dos qui lui faisait souvent se sentir mal et le surpoids qui la guettait a sensiblement diminué grâce à ce sport qui brûle trop de calories. « J’avais beaucoup de complexes depuis que mon médecin m’a confié que mes maux du dos sont dû à mon poids qui augmentait sensiblement depuis que je suis devenue mère et maintenant je me sens bien souple », témoigne-t-elle. Aux dames qui ont souvent tendance à s’accepter lorsqu’elles prennent beaucoup de poids, Mme Akimana suggère de ne pas hésiter de se mettre à la pratique du Taebo sticks pour retrouver la souplesse d’antan.

 Menya sport, une initiative lancée pour l’étendre

Intitulé Menya Sport, Landry Fitness Center a lancé, fin avril 2019, ce projet dans le but de sensibiliser le public sur les avantages de pratiquer le Taebo en général et le Taebo sticks en particulier. L’événement a été marqué par des témoignages des personnes qui ont vécu une belle expérience depuis qu’elles se sont mises à s’exercer au Taebo. Le lancement de ce projet a été une occasion de présenter l’importance de faire ce sport, comment bien le faire pour apporter de bons résultats attendus. Soucieux d’influencer les sportifs de différents milieux, Landry Fitness Center est présent dans trois communes qui constituent Bujumbura la capitale économique. Les activités se déroulent au Kinanira Fitness Club (Muha), au Fitness du centre-ville (Mukaza) ainsi qu’au centre OPDE de Kigobe (Ntahangwa). LFC a déjà organisé des descentes à Bugarama au mois de septembre dernier, un moment de rencontre sportive, de partage et de fraternisation entre les membres de ces différentes agences de Landry Fitness Center.

Les membres de différentes agences de LFC avouent qu’ils préfèrent cette maison parce qu’ils y trouvent des coaches qui leur restent toujours proches lors des différents exercices d’entraînements, ce qui leur permettent d’atteindre les objectifs fixés dans la pratique de ce sport.