Femme et sport

Une synergie des volleyeuses et handballeuses pour célébrer la journée dédiée aux droits de la femme

Par Thierry Niyungeko

Célébrée dans le monde entier le 8 mars de chaque année, la journée internationale dédiée aux droits de la femme a été sportivement marquée par la synergie des joueuses du volleyball et handball qui l’ont sportivement fêtée.

Initiées dans le cadre de promouvoir le sport féminin au sein des fédérations de Volleyball et de Handball, deux rencontres entre les anciennes joueuses et celles encore en activité ont eu lieu sur le terrain du département des sports. Le match de handball a ouvert les activités de cette édition et les volleyeuses ont ensuite rivalisé de talents avec les jeunes filles. Au cours des deux rencontres, un véritable spectacle sportif s’est produit sur place. Bien que les filles encore en activité ont remporté les deux matches de cette journée, les femmes qui pratiquent en corporatif leur ont donné du fil à retordre avec une grande esthétique dans le jeu. Techniquement les mamans ont été supérieures aux filles mais l’endurance des jeunes a pris le dessus puisqu’aux coups de sifflets finals, le score a été de 22 buts contre 16 en handball ainsi que 3 sets à 2 au volleyball. La bataille aura été très rude surtout au volleyball puisqu’il aura fallu l’intervention du dernier set anciennement appelé Séoul pour départager les jeunes filles et les mamans.

 

 

 

 

 

Match de Handball

Une synergie à renforcer

Dans une ambiance cordiale caractérisée par le fair-play, les organisatrices qui sont fières de la réussite de cette synergie promettent de la refaire lors des prochaines éditions de cette journée internationale. Elles comptent impliquer les sportives des autres disciplines pour renforcer cette synergie qui se veut prometteuse dans la promotion du sport féminin sur le plan national. Pour Nelly Arlette Ininahazwe, chargée de la commission développement du handball féminin au sein de sa fédération, cette initiative permet de rapprocher les mamans qui ont joué dans le passé avec celles qui pratiquent actuellement. S’appuyant sur l’adage qui dit l’union fait la force, elle constate  la promotion de la femme dans le sport passera inévitablement par de telles initiatives en synergie avec des anciennes joueuses qui donnent le modèle à suivre aux jeunes. Pour sa part, Sophie Ndayihimbaze en charge de la commission du volleyball féminin et des cadets au sein de sa fédération, cette initiative intervient au point nommé et compte la perpétuer. Elle trouve que les commissions féminines de différentes disciplines sportives poursuivent le même objectif qui est le développement du sport féminin et devront travailler en synergie.

Deux équipes de volley-ball dames et filles

Des récompenses méritées

Pour cette occasion, des récompenses ont été accordées aux actrices et acteurs du volleyball. La plus jeune et brillante joueuse Delly a reçu une médaille. Le couple Jérémie et Annette Minani a été médaillé pour son entretien d’une prometteuse pépinière de volleyball. Le coach Dody de l’école de volleyball à Buterere a également reçu une médaille pour son initiative visant un bel avenir du volleyball burundais. Madame Liliane Nshimirimana, ancienne joueuse de New Colombe et présidente de l’Association des Journalistes des Sports au Burundi (AJSB) a été médaillée pour son dévouement dans la promotion du volleyball. Nelly Arlette Ininahazwe de la commission développement du handball féminin au sein de sa fédération a été médaillée pour sa proposition de célébrer en synergie avec le volleyball cette journée. Une mention spéciale a été adressée à la secrétaire générale adjointe de la fédération Burundaise de Volleyball (FBV) Claire Kabura dit Kangourou pour avoir présenté son ouvrage dans le cadre du Cours Avancé en Management des Sports lequel a été la base d’un projet financé par l’ambassade de France au Burundi. Une coupe lui a été décernée lors de la clôture de cette journée.

Afin de terminer en beauté la célébration de cette journée internationale dédiée aux droits de la femme, un verre d’amitié a été partagé par les invités en compagnie des dirigeants des deux fédérations.