Uncategorized

Un championnat pour l’inclusion des personnes handicapées à travers les Sports

Par Thierry Niyungeko

Appuyé par l’ambassade de France au Burundi, le Comité Paralympique (CPB) a clôturé, le 6 Juin 2020, le championnat du Sitting Volleyball inter-centres des personnes handicapées de moins de 18 ans ainsi qu’un tournoi de para-tennis de table pour les jeunes handicapés dans le but de la détection des talents.

Réalisé dans le cadre du projet global Jeunesse, Sports, Inclusion et Cohésion Sociale (JESICS), ce championnat a réuni cinq centres qui ont aligné des équipes du Sitting volleyball. Il s’agit notamment des centres Saint Bernard de Makamba, Gakwende de Rutana, Jeho Kuki de Ngozi, CNRSP antenne de Ngozi, CNRSP de Bujumbura ainsi que le Saint Kizito de Bujumbura. Encadrant des jeunes issus de différentes communautés, chaque centre a aligné des équipes masculines et féminines. Les matches se sont déroulés sur les terrains de Ngagara pour les garçons et au saint Kizito pour les filles ainsi que le para-tennis de table. Cette discipline a mis aux prises plus d’une trentaine de jeunes pongistes vivant avec le handicap mais tellement passionnés à tel point qu’ils ont montré un spectacle qui n’a rien à envier à celui des personnes valides.

Au Sitting volleyball, le club du centre Gakwende a nettement brillé en s’imposant aussi bien à la finale de la catégorie Filles que Garçons. Les jeunes encadrés au Sud-Est du Burundi n’ont rien lâché face à leurs adversaires puisqu’ils ont remporté tous les grands trophées de ce championnat.

Une initiative vraiment inclusive

Pour Eugène Nsabayezu, président du Comité Paralympique du Burundi, cette initiative soutenue financièrement par l’ambassade de France au Burundi est vraiment inclusive et salut l’appui dont son organisation ainsi que bien d’autres ont pu bénéficier. « Les bailleurs de nos différents projets ont pensé aux catégories qui n’étaient pas beaucoup prises en compte en matière sportive comme les personnes handicapées, les femmes et les filles », déclare-t-il avec fierté. Il a saisi cette occasion pour lancer un appel vibrant aux autres ambassades accréditées au Burundi à emboîter le pas des Français en appuyant des initiatives locales visant à promouvoir les défavorisés. Et d’exprimer la volonté du CPB de former une structure d’encadrement des athlètes du haut niveau qui pourront représenter la patrie aux compétitions régionales et internationales. Avec l’organisation réussie de ce championnat, la personne handicapée gagne beaucoup plus en estime et valorisation parce que les matches livrés en plein air changent l’image que l’entourage avait envers les personnes vivant avec le handicap. « Le sport est un outil d’insertion et d’émancipation pour les handicapés dans leur communauté », conclut le président Eugène Nsabayezu.

Les équipes de l’intérieur prennent le dessus

A la surprise générale, s’enchante Cassien Bizabigomba, directeur technique adjoint du CPB, les équipes en provenance de l’intérieur du pays ont largement dominé celles de la capitale économique. Une tendance qui a été renversée très récemment puisque d’habitude les équipes de Bujumbura raflaient les coupes des dernières éditions. Ce qui est une valeur ajoutée suite au déroulement de ce projet parce que les nouveaux clubs de l’intérieur qui se hissent aux pôles positions révèlent des talents qui étaient jusque-là méconnus du public. Le niveau de jeu s’est nettement amélioré au fil du temps puisque les jeunes montrent une technicité qu’ils n’avaient pas auparavant. Afin de garder cette bonne dynamique, M. Bizabigomba exhorte aux encadreurs sportifs des centres à redoubler d’efforts aux entraînements qu’ils doivent effectuer régulièrement sans toutefois attendre l’organisation d’un tournoi ou championnat pour préparer leurs troupes.

Le club Gakwende de Rutana livre son match contre Saint Bernard de Makamba

Afin de rehausser le niveau de jeu des centres qui ne se sont pas qualifiés aux finales de ce championnat, le Comité Paralympique du Burundi compte redynamiser les clubs des centres Kiganda, Kirundo et l’Etoile du matin de Gitega.

 

 

 

 

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

 

 

 

биткоин-миксер

лучший биткоин миксер

как очистить крипту