Handball

Les femmes psychologues dans la lutte contre le Covid-19 en milieux sportifs

Par Thierry Niyungeko

En collaboration de l’Association d’Handball de Bujumbura (AHB), l’Association des Femmes Psychologues du Burundi (AFPB) a lancé, le week-end du 8 au 9 Août 2020, une campagne de sensibilisation pour la prévention contre le Covid-19 en milieux sportifs.

Faisant partie des catégories les plus exposées au Covid-19, les pratiquants des sports d’équipes ont besoin d’être sensibilisés pour se prévenir contre cette pandémie qui fait des ravages dans le monde entier. Le Handball étant un sport de contact, un atelier a été organisé à l’intention des capitaines des 14 clubs membres de l’AHB dont 10 des Garçons et 4 des Filles pour leur sensibiliser sur le comportement à adopter en cette période. Dans une des salles de l’école Indépendante de Bujumbura où ils se sont rencontrés, tous les participants masqués ont dû se désinfecter les mains avant d’entrer et s’installer sur des chaises alignées en toute distanciation. Des mesures rigoureuses d’hygiène ont été observées afin de se conformer aux directives du ministère en charge de la Santé dans la prévention contre le Corona virus. Nelly- Arlette Ininahazwe, ancienne handballeuse en retraite et membre de l’association des Femmes Psychologues indique que cette initiative intervient pour mettre en application le slogan gouvernemental « Sinandura, ndakira kandi sinanduza = Je n’attrape pas le virus, je guéris et n’infecte pas les autres ».

Respecter les gestes barrières de prévention

Le thème choisi pour cette sensibilisation est « La jeunesse sportive face au Covid-19 ». Dr Annette Ngabirano qui a dirigé cette séance a exhorté les jeunes joueurs à se laver soigneusement et fréquemment les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique, éviter de se rendre dans des rassemblent où il y a beaucoup de gens, respecter les mesures de distanciation d’un mètre, fixer son masque respiratoire et se soumettre au contrôle médical chaque fois qu’on ressent des symptômes de cette maladie. Elle trouve qu’il n’est pas aisé de se prévenir contre le Corona virus mais que c’est possible si on respecte les gestes barrières. Dr Ngabirano a mis les sportifs devant leur responsabilité parce que suivis par un large public, ils peuvent être des modèles dans la lutte contre cette pandémie et inspirer leur entourage.

Les participants apprécient l’initiative

Olivier Nduwayezu, capitaine de Rumuri Handball Team de l’université du Burundi apprécie cette initiative qui intervient au moment opportun. « Nous saluons les initiateurs de cette activité qui visent à nous prévenir et nous protéger contre cette pandémie car après avoir fait nombreuses victimes à travers le monde, elle pourrait nous atteindre », explique-t-il. Satisfait du fait que les joueurs livreront désormais leurs matches après avoir été testés au Covid-19, le capitaine de l’équipe universitaire trouve que cela permettra aux joueurs de se présenter avec confiance sur le terrain et joueront en toute tranquillité sans se soucier d’être contaminés. Bien qu’il soit très difficile d’observer le mètre de distanciation sociale, Olivier Nduwayezu conseille aux joueurs d’essayer de le faire surtout lors des célébrations des buts où les coéquipiers ont souvent tendance à féliciter le buteur avec des contacts physiques.

Après cette sensibilisation qui débute avec l’Association de Handball de Bujumbura, les organisateurs de ce projet comptent le poursuivre avec d’autres associations afin de prévenir les milieux sportifs contre cette pandémie.