Cyclisme

Le championnat national du cyclisme fixé au week-end prochain à Nyanza-Lac

 Par Thierry Niyungeko

Pour cette édition 2020 du championnat national, la fédération Burundaise du Cyclisme (FBC) a prévu de l’organiser, le week-end du 5 au 6 septembre 2020, en province Makamba où une des centaines de cyclistes de la catégorie Filles et Garçons vont rivaliser de talents.

Le chef-lieu de la commune Nyanza-Lac a été choisi pour abriter les participants à cette compétition. Une dizaine de jours avant la tenue de cet événement, une délégation des dirigeants de la FBC conduite par le président Arnaud Patrick Iryumugabo s’est rendue sur le terrain afin de s’entretenir avec les administratifs et les responsables sécuritaires de la province Makamba sur le bon déroulement de ce championnat. Pour sa troisième fois d’affilée, la fédération du cyclisme s’est fixée un objectif de changer, chaque édition, la province abritant le championnat national dans le but de faire profiter le spectacle qu’offre les athlètes sur deux roues à toute l’étendue du territoire national. Le tour de cette province du Sud du pays intervient après celui de la province Gitega, de Cibitoke ainsi que Bujumbura.

Le parcours inclut la montée de la pente raide de la colline Rukonwe pour atteindre Mabanda et Mugina avant de retourner sur Nyanza-Lac où seront fixés les points de départ et d’arrivée de chaque épreuve. Dans cette localité, la pratique du sport sur vélo est courante, en témoigne la jeune athlète Yvonne qui a décroché une médaille lors du dernier championnat d’Afrique 2018 sur Bemex en Egypte.

Détection des jeunes talents

En collaboration avec l’ambassade de France au Burundi dans le but de détecter les jeunes talents, la FBC organise une compétition qui mettra aux prises une centaine de jeunes cyclistes filles et cent garçons dont l’âge est compris entre 15 et 17 ans. Les meilleurs talents qui se classeront parmi les trois premiers de chaque catégorie obtiendront le ticket de séjourner au centre national d’entraînement de Rwegura où ils apprendront diverses techniques de conduite des vélos de course. Persuadé qu’il y ait beaucoup de talents encore cachés dans le Sud du pays comme Yvonne, le président de la fédération du cyclisme indique que ces jeunes talents détectés seront ensuite regroupés dans un même club d’élite afin d’attirer les cyclistes de l’avenir.

Pour cette édition, les cyclistes locaux feront une compétition sur les simples vélos communément appelés « Matabaro » en date du 5 septembre 2020 et le lendemain les meilleurs rivaliseront sur leurs vélos de course.