Football

Mon souvenir – radio sport! Yaoundé 1972, la déroute! Elle hante! Yaoundé 2022, l’ espoir !

Par Louis Ruzoviyo

En ce début du mois de Mars  1972, à quelques jours du drame national au Burundi, mon esprit d’adolescent, insouciant, était ailleurs ….. à Youndé, CAN 1972 !

Collé à mon poste transistor après l’école, seul le souvenir des 1/2 finales, pathétiques ne m’a jamais quitté!

Supporter des Léopards du Zaïre déjà vainqueurs en 1968; je pouvais citer toute l’équipe! Certains joueurs avaient foulé le sol burundais lors des matches amicaux à Bujumbura au sein du T. P Mazembe fraîchement champion d’Afrique. Ce sont les inégalables Léopards au Congo actuel (ancien Zaïre). Il est à citer le portier Kazadi, les arrières, Ngoie, Mutombo, Bwanga, Mwepu, le dribbleur Tchinabu qui a fait des émules à Bujumbura, sans oublier le «bombardier» Kalala !

A Youndé, Les solides Léopards, étaient très attendus en finale, contre le Cameroun,  probablement, autre 1/2 finaliste. L’optimisme était au beau fixe et la coupe irait à Kinshasa; les camerounais s’étant déjà inclinés face aux zaïrois en match de pool, buts de N’Tumba « puce » du T. P Mazembe (2-0).

Déroute de Yaoundé 1972!

Les 1/2 finales ont créé la surprise! Aucune des deux équipes, les Léopards du Zaïre ou les Lions Indomptables du Cameroun à domicile ne seront finalistes!

Les Léopards sont tombés face aux Maliens après prolongation (4/3) malgré l’absence d’un certain Salif Keita blessé, rang malien, un triple champion de France avec St Etienne. Ce fut autour du Cameroun poussé à la sortie par l’unique but congolais de Brazzaville. Tel fut une véritable désillusion à Yaoundé, tant cette équipe camerounaise où évoluaient deux maîtres à jouer dans le championnat français, suscitait beaucoup d’espoir.

Mais ni Joseph Maya champion de France (Marseille 1968-1969) ni le brillant milieu J Pierre Tokoto et champion de France (Marseille 1972) ne pourront absolument rien. Et pourtant ces congolais avaient été étrillés par ces camerounais en amical quelques semaines auparavant (7/1) !

Jusqu’à nos jours, malgré 5 titres glanés par les camerounais à leur palmarès, la déception de Yaoundé 1972 hante toujours les camerounais !

En 1972, la coupe est partie loger de l’autre côté du fleuve Congo, à Brazzaville; l’unique trophée de cette compétition gagnée par le Congo, sous l’impulsion de Mbono le « sorcier» et surtout François M’Pelle détenteur du record de buts marqués en Coupe de France au Paris St Germain. Il était à Paris entre (1973-1979).

Yaoundé 2022, l’espoir des camerounais s’appelle Vincent Aboubakar, détenteur des titres nationaux  en Turquie et au Portugal (2017, 2018, 2020, 2021).

Souvenir !

CAN 1996 en Afrique du Sud!

Feu Apollinaire Gahungu (pull rouge), brillant journaliste pour la radio sud-africaine Channel Africa.

A ses côtés, journaliste Louis Ruzoviyo représentant de la fédération pour CAN 1996 en tant vice-président de           la fédération de football du Burundi en 1996.

 

 

 

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

 

 

 

биткоин-миксер

лучший биткоин миксер

как очистить крипту