Athlétisme

Ligue de diamant: Comme lièvre à Paris

Par Louis Ruzoviyo.

Main dans la main! Ndikumwenayo sur le podium et Kwizera Rodrigue son « lièvre », à Paris….

Deux jeunes brillants athlètes Barundi s’invitent dans le cercle  fermé des grands coureurs Africains du 5000 m ! Ce sont les jeunes athlètes Barundi, Thierry Ndikumwenayo et Rodrigue Kwizera, aux noms  évocateurs porteurs d’espérance. Ils bousculent  le chassé-croisé des célèbres champions Éthiopiens, Kenyans et du Maghreb.

Et ils font preuve d’une solidarité et d’une abnégation remarquable, un signe de bon augure pour l’athlétisme national !

Tel fut le cas ce week-end à Paris lorsque Kwizera dans un faux rythme eu pour objectif de pousser son compatriote vers les devants. Mission fut accomplie puisque Ndikumwenayo parvint au podium (2ème position 13min 05sec 54) derrière l’éthiopien Barega (12min 56sec 19), mais devant l’autre éthiopien Edris. Le français Jimmy Gressier porté par son public arracha la 4ème place et ravi de sa meilleure performance jamais réalisée. A Paris, Kwizera occupa les avant-postes avant de s’éclipser au finish (10ème sur 13).

Solidarité, voilà le mot qu’il faut, tant nos athlètes faisaient face à une «projectile» éthiopienne. Barega le jeune éthiopien est pour le moment insubmersible dans les  courses de fond, médaillé d’or à Tokyo (10 000 m- 2021) et champion du monde en salle à Belgrade cette année sur 3000 m.

C’est vouloir dire que la seconde place pour notre compatriote est plus que prometteuse; Ndikumwenayo étant  plutôt attendu sur 1500 m qu’il a gagné l’année dernière en Espagne, meeting Jean Paraiso Interior (3.42.54). Favori des Cross- country qu’il a déjà remporté,  son essai sur 5000 est à situer en Mai dernier, classé  3ème  derrière le Kenyan Levy Kibet et l’Érythréen Merhawi au Meeting Estadio Iberoamericano en Espagne (13.06.46). Une place au podium sur cette distance a de brillants candidats; l’épreuve nécessitant de tact et d’énergie.

Rappelons que Ndikumwenayo, sa 8ème  place à Rome (ligue de diamant- 5ème journée), lui permit de battre le record national qui tenait débout depuis 25 ans, JO d’Atlanta par l’ illustre athlète Niyongabo. Il a encore 3 records sur ses épaules; performance remarquable: Mile (en 1997- 3.46.70), 2000 m (en 1995-4min 48sec 69), 3000m (en 1996-7min 34sec 03). Le record le plus ancien est détenu par Pierre Ntibarashirwa, saut en Hauteur (2m05) en 1997 à Bujumbura !

Quid de Kwizera Rodrigue?

Il n’a que 22 ans mais c’est une star confirmée, au cross country dans la Péninsule Ibérique. Il s’est imposé notamment à Albufeira (Portugal) devant le Kenyan Kiplangat et l’Ougandais Rodgres. Il en fut de même en Espagne (Castellon) devançant l’Éthiopien Likina. Kwizera Rodrigue, on l’a vu à Paris,  sa foulée rasante pourrait faire très mal à ses concurrents dans un proche avenir sur 5000 m ou 10000 m, après ses essais probants (2021-2022).

Paris (JO 2024), elle attend nos deux jeunes brillants athlètes pour des médailles au cou, après  celles de l’illustre Vénuste Niyongabo à Atlanta(1996) et l’ambassadeur Francine Niyonsaba à Rio- Brésil 2016).

 

 

 

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

 

 

 

биткоин-миксер

лучший биткоин миксер

как очистить крипту